Faites le plein de données récentes sur le monde des communications et des médias sociaux avec Next is Now

Les internets apportent leur lot de vidéos coup de poing que tout bon marketer saura apprécier. Je les aime bien car elles permettent en quelques minutes de refaire le plein de données fraîches sur le monde des communications, du marketing et de l’adoption/utilisation des nouveaux médias que sont Facebook, Twitter et les autres médias sociaux.

Socionomics en avait mis un en ligne l’an passé et je l’avais partagé avec vous en août 2009 en affirmant que les médias sociaux ne sont pas une mode. Il y a aussi ce wake up call pour les marketers qui avait été mis en ligne il y a un an. Celle-ci est tout aussi intéressante. Premièrement, les données sont fraîches et les sources sont clairements listées dans l’onglet de description sur youtube (je les ai aussi mises au bas dece billet). Deuxièmement, la vidéo contient un nombre important de données canadiennes, ce qui fait souvent défaut à bien des statistiques touchant le merveilleux monde du marketing. Note: Cette vidéo a été produits par Rogers.

Même si je crois fondamentalement au pouvoir des données et des faits. Ils n’ont aucune valeur si on ne fait rien avec… Malheureusement, une forte proportion de marketers est « assomée » à la lecture de ces infos et ne savent pas par où commencer et orienter la suite. Comme le disait Claude Lafrenière en commentaire d’un des billets ci-haut précités:

Le message atteint difficilement les destinataires: le signal se rend mais n’est pas décodé et n’influence pas. Il y a une question d’éducation des entreprises et des entrepreneurs qui reste à faire. Suffit de voir à quel point les entreprises « média » au Québec font difficilement le « move’ vers le Web 2.0 pour prendre la mesure du chemin qui reste à faire. J’ai l’impression que les entreprises retardataires ne réaliseront leur erreur que lorsque des concurrents viendront jouer dans leur « tale » et leurs profits… Le chemin le plus court vers le cerveau de certains « boss » est là où ça fait mal (le porte-feuille)…

Claude disait cela il y a un an. Des progrès ont été fait deuis ce temps. Mais on dirait que notre environnement avance à un rythme accéléré et que nous arrivons difficilement à suivre le tempo. Suis-je trop pessimiste? Qu’en pensez-vous?

SOURCES
Facts in Next is Now are calculated based on data from the following sources:
[0:10] Google CEO Eric Schmidt, Information Week
[0:18] 24 hours of video uploaded per minute, The Official YouTube Blog
[0:25] Facebakers, Facebook Statistics Canada
[0:32] Normalized, averaged Facebook growth (Facebook Press Room milestones)
[0:49] iTunes download of The Godfather vs 56kbps
[0:55] Speeds of 50mbps and up in Canada
[1:16] Canadian Wireless Telecommunications Association
[1:21] Canadian Wireless Telecommunications Association
[1:29] Ipsos Reid Interactive Group
[1:39] Amazon Kindle capacity
[1:43] Bedford Public Library collection: nearly 12,000 books
[1:52] Android: Androlib / iPhone: Apple
[1:55] Match.com iPhone App
[2:32] OTX, 2008 Longitudinal Media Experience Study
[2:36] SRG, Digital Life Canada, November 2009
[2:40] SRG, Digital Life Canada, November 2009
[2:56] Amdocs, The Connected World Vision
[3:16] TweeSpeed
[3:20] 15 million in U.S. alone. CTIA-The Wireless Association, Wireless Industry Survey
[3:24] Symantec, 2000-2009: The Spam Explosion

Pas juste une mode les médias sociaux

Me voilà maintenant de retour de vacances. Je vous réserve un billet sur une expérience désastreuse de Service à la clientèle dans un grand parc d’amusement de la région de Montréal. 😉 Ce sera fait ce vendredi à moins que ma plainte à leur service à la clientèle ne porte fruit… Je vous tiens au courant.

Depuis mon retour de vacances la semaine dernière, j’ai bien entendu fait le tour de mes emails mais j’ai aussi fait un survol rapide des blogues que je suis d’ordinaire. Le but étant de m’assurer que je n’avais rien manqué d’important. De tous les billets que je me suis tapé, c’est celui-ci de Michelle Blanc qui m’a le plus renversé. Elle l’avait elle même repris de billets de Katheline Jean-Pierre et de Vincent Abry. Le ton que Michelle prend, mais surtout les statistiques éloquentes qu’elle additionne, agissent en quelque sorte comme une forme d’un « Wake Up » call pour beaucoup d’entreprises et leurs gestionnaires marketing. Très bien documenté, ce billet  indique clairement que les médias sociaux ne sont pas une mode passagère. Je ne  reprendrai pas tous ses arguments ici, allez plutôt  lire le billet de Michelle pour tous les détails.

Par contre, je ne peux m’empêcher de partager avec vous cet excellent montage video fait par Socionomics qui fait la démonstration que les médias sociaux sont une véritable révolution, peut-être même plus importante que la révolution industrielle. C’est pas peu dire!

Alors, à tous mes amis ou collègues marketers qui trouvent que Facebook est futile, que Twitter n’est pas pour eux car ils n’ont pas le temps, que Youtube est pour les adolescents attardés qui mettent en ligne leur videos  à la Jackass ou qui n’ont pas encore un profil Linked In, je vous dis simplement: Mouillez-vous!

Les temps changent et les gagnants de demain sont ceux qui n’ont pas d’ornières aujourd’hui.

Add to FacebookAdd to DiggAdd to Del.icio.usAdd to StumbleuponAdd to RedditAdd to BlinklistAdd to TwitterAdd to TechnoratiAdd to FurlAdd to Newsvine