Le « inbound marketing » gagne encore du terrain aux dépens du marketing traditionnel

Il y a près d’un an, je vous parlais ici même de l’évolution rapide du marketing moderne, de sa digitalisation mais surtout d’une tendance lourde faisant en sorte que les méthodes de marketing plus traditionnelles étaient de plus en plus délaissées pour faire place à ce que j’appelle le « Nouveau Marketing » ou ce que les anglais appellent le « Inbound Marketing ». Je tente de mettre en pratique les principaux éléments du nouveau marketing, c’est un virage de longue haleine lorsqu’on travaille dans un secteur traditionnel. J’en conviens, mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras et regarder le train passer. Surtout quand les chiffres parlent aussi fort.

Ce que mon petit doigt m’indique au niveau des tendances dans la pratique du marketing depuis quelques années semble exacerbé par l’économie difficile qui sévit aux USA depuis belle lurette mais aussi au Canada. Les budgets marketing ne sont plus ce qu’ils étaient et les responsables marketing se font de plus en plus questionner sur le retour (ROI) de leurs actions marketing (ce qui est une bonne chose en soi ;-)) Ce n’est donc pas surprenant de voir le nouveau marketing gagner du terrain face aux méthodes traditionnelles. Cette dernière étude de Hubspot a été effectuée en Janvier 2012 et démontre à quel point notre profession est en train de changer, et vite à part cela.

En marketing, ce qu’il en coûte pour aller chercher une vente (le coût d’acquisition) est en partie déterminé par le coût d’un « lead » ou d’un prospect. En somme, combien cela nous en coûte-t-il pour rejoindre un prospect qualifié. Jadis, ce coût était difficile à établir mais maintenant, avec les méthodes de « Inbound Marketing », nous sommes en mesure de l’établir. Et c’est là où le bât blesse. Quand on compare le coût par « lead » des méthodes « inbound » versus celle « outbound » plus traditionnelles. On parle en moyenne de coût par « lead » 61% moins cher. Assez pour remettre en question les méthodes que l’on utilise…

Le plan marketing le plus court du monde

On vient tout juste de commencer la nouvelle année . Plusieurs d’entre vous avez sans doute passé pas mal de temps, au cours de l’automne dernier, à paufiner votre plan marketing 2009. Moi aussi. Au cours de mes recherches visant à trouver le format  idéal pour rédiger mon plan 2009, je suis tombé sur un billet de Guy Kawasaki portant sur le plan marketing le plus court. 

En tant que directeur marketing, le plan marketing est un peu comme ma bible pour l’année à venir mais c’est avant tout  un outil de réflexion (Pendant sa rédaction) et de gestion (Pendant son exécution). Pour ces raisons, j’ai de la difficulté à me séparer des bons vieux plans marketing qui présentent, en ordre, les objectifs, le postionnement, les stratégies, les tactiques ainsi que le budget et le calendrier d’activités pour l’année,  alors ce serait vraiment un stretch pour moi de migrer complètement vers un plan marketing d’une seule page.  Par contre, j’aime bien le format de Guy Kawasaki en tant que check list afin de m’assurer que mon plan n’est pas que du bla bla et que les vraies questions stratégiques y soient répondues. Vous le trouverez ci-bas et vous pouvez le télécharger ici. N’hésitez pas à partager vos expériences et commentaires si vous décidez de l’utiliser! Bonne Chance.

 

Guy Kawasaki's Shortest Marketing Plan

Guy Kawasaki's Shortest Marketing Plan