Changements…

Depuis plus de 20 ans, je roule ma bosse dans le domaine du marketing. Tantôt en gestion de produits, en recherche marketing, en innovation et développement de produits, un peu de communications par-ci par-là, du marketing traditionnel, du marketing international et toujours, une place de plus en prépondérante, du marketing numérique. Je n’ai pas complété un Baccalauréat et une Maîtrise en Marketing pour rien ! Le marketing et ses multiples facettes me passionnent. En fait, s’il y a une constante dans mon parcours professionnel, c’est cette passion pour le marketing, indépendamment des rôles, des titres, des entreprises ou des secteurs d’affaires dans lesquels j’ai eu la chance d’évoluer et de grandir depuis 2 décennies.  Rendu à la mi-carrière ou à l’heure des bilans (et oui, ça fait mal à écrire !), j’en arrive à la conclusion que si j’aime autant faire du marketing, c’est justement parce qu’il est tout sauf statique. La profession de « marketer » est en perpétuelle évolution. Et ça évolue vitesse grand V depuis 20 ans. On dirait même que ces changements s’accélèrent depuis les 5 dernières années ! J’ai beau lire à peu près tout ce qui se publie sur les tendances qui contribuent à redéfinir mon métier, ma job, ma « raison d’être professionnelle », j’ai cette impression que le marketing est toujours de plus en plus compartimenté et que chacun de ces compartiments devient de plus en plus sophistiqué et pointu. Je tente de me garder à jour par moi-même. J’assiste à des webinaires reliés au marketing numérique, j’ai tenu un blogue sur le sujet, je lis des livres et des études de cas. J’ai enseigné pendant 10 ans le marketing à l’Université de Sherbrooke.  Je suis des formations Google. Je prends tout ce qui passe.

En fait, le numérique n’est pas en train de refaçonner tout l’écosystème du marketing comme Philip Kotler l’avait défini au siècle dernier, il réinvente le marketing dans son entièreté. Il force par conséquent le « marketer » à se réinventer lui aussi au-delà des « consulting buzzwords » et des saveurs du mois. L’avenir du marketing passe par une transformation vers le numérique, c’est évident depuis longtemps.  Ça change vite et pour demeurer pertinent en tant que « marketer », je sentais que je me devais de donner un important coup de barre sur le plan professionnel.

Si je vous fais ce long préambule, c’est que je m’apprête à faire un grand saut. Ceux qui m’ont côtoyé le savent, j’ai toujours dit que la croissance se trouve toujours en dehors de notre zone de confort.

Je me tourne désormais avec beaucoup de fébrilité vers un nouveau secteur d’affaires, celui de l’assurance et des services financiers. Ce domaine est clairement à l’avant-garde de la transformation digitale qui redéfinit non seulement le marketing mais aussi les entreprises et leur modèle d’affaires. Ce nouveau rôle me permettra d’utiliser au maximum mes compétences en marketing et mon expérience en gestion tout en participant activement à l’élaboration et l’exécution des stratégies digitales inhérentes à ce secteur. En parallèle avec ce changement de secteur, j’effectuerai un retour aux études à Cornell University en complétant un diplôme en Digital Marketing au cours des prochains mois. Ce changement est le fruit de plusieurs mois de réflexion. C’est avec le sentiment du devoir accompli que j’entamerai ce nouveau chapitre de ma carrière dès lundi prochain à titre de conseiller en commercialisation pour La Capitale. Inutile de vous dire que j’ai immensément hâte de rencontrer et collaborer avec ma nouvelle équipe !

Une réflexion au sujet de « Changements… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s